Logo
Vidéos

Actualités

30 Novembre 2018

La clinique juridique Porte 33, c'est 25 avocats bénévoles, experts en droit de la famille, qui s'impliquent dans leur communauté en vous donnant rendez-vous pour vous informer fratuitement sur différents aspects de la séparation parentale. Les...

28 Novembre 2018

Le dernier numéro de Naître et grandir consacre plusieurs pages à la question de l'enfant dans les séparations parentales. 

20 Novembre 2018

Communiqué de presse   

Toute l'actualité

Donner la parole aux parents séparés et recomposés du Québec

20 Novembre 2018

Communiqué de presse   

 

Donner la parole aux parents séparés et recomposés du Québec

 

Québec, le 20 novembre 2018 – Au cours des prochaines semaines, plusieurs parents du Québec seront interpellés par la poste pour participer à la première étude d’envergure spécialisée sur la séparation parentale et la recomposition familiale au Canada.

 

Des phénomènes fréquents, qui posent des défis

La famille québécoise a changé. Aujourd’hui, 40 % des enfants québécois connaissent la séparation de leurs parents. Près du tiers des enfants vont vivre, à un moment ou à un autre, avec un beau-parent. Bien qu’ils soient de plus en plus fréquents, ces phénomènes posent tout de même des défis aux parents et aux enfants qui en font l’expérience.

Comment pouvons-nous bien soutenir les mères, les pères et leurs enfants à la suite d’une séparation ou d’une recomposition familiale ? Comment nous assurer de développer des services, des politiques et des lois qui répondent à leurs besoins ?

L’Enquête longitudinale auprès des parents séparés et recomposés du Québec

Ces questions sont si importantes qu’elles ont mené au développement de la première étude d’envergure spécialisée sur ces questions au Canada. Près de 2 000 parents québécois séparés et leur nouveau partenaire y participeront. En interrogeant autant les pères que les mères, qu’ils aient ou non la garde de leur enfant, cette étude souhaite donner une voix à tous les parents séparés du Québec afin de mieux comprendre leurs réalités.

Les parents sélectionnés pour participer à l’étude recevront par la poste une invitation personnalisée à compléter un questionnaire en ligne. En faisant connaître cette étude au public, vous aiderez le Québec à entendre la parole de ces parents.

L’étude est menée par le Partenariat de recherche sur la séparation parentale et la recomposition familiale. Financé par le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada, il est composé d’une trentaine de chercheurs et de 18 organismes de la communauté, dont le Gouvernement du Québec.

 

  • 30    -

Renseignements -  Marie-Christine Saint-Jacques, professeure à l’École de travail social et de criminologie de l’Université Laval, directrice scientifique de l’enquête.

418.656.2131 poste 8278

marie-christine.saint-jacques@tsc.ulaval.ca

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2016 Université Laval Intranet